renover-son-interieur

Des conseils pour renouveler son inétrieur

Rénover son intérieur : conseils utiles

Si vous souhaiter faire des travaux de rénovation, vous devez vérifier l’état de chaque partie de la pièce que vous souhaitez revoir.

Réaliser une rénovation intérieure

En premier lieu, il vous faut effectuer un diagnostic des travaux à réaliser, pour identifier le type d’artisan professionnel auquel vous devez faire appel, comme le vitrier Paris. Vous pouvez effectuer un DPE (un diagnostic de performance énergétique) pour voir la consommation d’énergie de votre habitat. Cela vous donnera une idée des indications sur les travaux d’isolation à mettre en œuvre.

Rénover, c’est également optimiser l’espace. C’est l’occasion d’offrir un nouveau visage à votre intérieur. Le choix des travaux en la matière est immense comme la suppression de cloisons pour agrandir la pièce, les aménagements…Vous pouvez aussi modifier votre sol, entre autresrénover le carrelage, le parquet, le lino, ou changer complètement pour du bois.

Une autre idée de rénovation serait de repeindre avec des couleurs actuelles, notamment suivre la tendance, proposer des teintes chaudes, des contrastes. Cela peut concerner tous les murs ou seulement une partie, pour faire rehausser un coin.

L’aide d’un électricien à Paris, pour plus de fiabilité

De nos jours, les normes qui régissent sur l’habitation deviennent de plus en plus exigeantes. Lors de vos divers travaux de rénovation, faire appel à un électricien Paris, vous permettra de réaliser d’une manière efficace mais surtout rapidement. Vous aurez une assurance que vous aurez un travail de qualité. Il est à même d’installer votre système électrique, en faire une modification ou de l’amélioration. Il réalisera l’installation d’une manière professionnelle et mettra en place le système électrique, en fonction du nombre et du type d’appareils que vous allez utiliser au sein de votre logement.

Aussi, faire appel à un électricien vous permettra de bénéficier des aides venant de l’Etat, en raison de la protection de l’environnement. En effet, l’Etat encourage à opter pour une solution pratique, pour lutter contre le bouleversement énergétique. Vous pourriez de ce fait obtenir le crédit d’impôt. L’électricien vous guidera et vous conseillera pour pouvoir bénéficier de l’offre.

Avant d’opter pour tel ou tel électricien, vous êtes conseillé de demander plusieurs devis, afin d’en faire une comparaison. Cette comparaison mettra en exergue les différences de prix, de prestations et autres. De cette manière, vous pourrez faire des économies importantes sur votre budget de rénovation.

indicateurs-de-performance-d-un-ordinateur-portable

Les indicateurs de performance d’un ordinateur portable

Les grandes particularités d’un ordinateur portable professionnel

Un ordinateur portable constitue une alternative non négligeable au PC bureau. Les avantages qu’il offre permettent aux professionnels de mener à bien leurs activités et de continuer de perdurer sur le marché. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’une activité professionnelle, il faudra alors se procurer d’une machine prémium, mais comment la reconnaitre ? On vous propose donc de découvrir les indicateurs de performance d’un PC.

Le processeur

Le processeur est le cerveau de la machine et reste le premier indicateur de performance. C’est un outil qui influence directement la rapidité et la puissance d’un ordinateur. Ainsi, ce sont deux critères à prendre en compte lors du choix d’un processeur. Plus précisément, pour savoir si un processeur assure ou non, il faut vérifier sa fréquence, sa cadence et son architecture. Quant au critère de rapidité, la rapidité de 1 à 4 convient à ceux qui possèdent un budget restreint et aux particuliers. En revanche, pour les professionnels, la rapidité 4 à 7 reste une bonne alternative. On bénéficie ainsi d’une grande fluidité d’utilisation. Et pour reconnaitre le bon processeur, il faut penser à contacter un spécialiste de la réparation pc portable paris.

L’autonomie

C’est aussi un bon indicateur de performance d’un ordinateur portable et normalement elle doit être de 2 à 8 heures s’il s’agit donc d’une utilisation bureautique. En revanche, avec un ordinateur portable, l’autonomie reste faible. Mais force est de constater que plus une batterie est performante, plus l’ordinateur sera lourd à porter. Aussi, la qualité de la batterie et sa consommation restent deux critères indispensables lors du choix d’un portable. Cela dit, il est tout de même possible de trouver un processeur qui consomme moins, mais qui offre une excellente autonomie. Et pour bénéficier d’une bonne référence, il est conseillé de consulter un as de la réparation pc portable paris.

Le disque dur

Le stockage de données reste un indispensable pour indiquer la performance d’un ordinateur. Ces données concernent entre autres les applications comme l’Excel, le Word ou le système d’exploitation, mais aussi des fichiers à savoir les documents, les films, les musiques, les vidéos et les jeux. Mais ce sont surtout les professionnels qui auront à perdre si jamais la sauvegarde des données vient à échouer. Aussi, trouver une meilleure solution de stockage reste une grande priorité. Aussi, trois solutions s’imposent : augmenter la mémoire du disque dur, se procurer d’un disque dur externe et opter pour un stockage de données à distance via cloud. Pour faire le bon choix, n’hésitez pas solliciter les services d’un technicien spécialisé dans la  réparation pc portable paris.

comment-choisir-un-electricien-a-paris

Les critères de choix d’un bon électricien parisien

Comment choisir un électricien à Paris

Paris, la plus belle capitale du monde est une ville internationale où vous pouvez trouver tout ce que vous voulez et dans n’importe quel domaine. Les professions libérales sont donc bien présentes sur place, et précisément celles qui concernent le second œuvre en BTP. Sur internet vous pourrez trouver facilement des sites spécialisés en la matière qui vous proposeront des professionnels capables de procéder à tous vos travaux d’électricité ! Vous n’aurez que l’embarras du choix, mais en qui faut-il faire confiance ? Toute la vérité sur le problème.

Trouver le bon prestataire est primordial

Un problème de taille est de trouver un artisan sérieux et honnête sur Internet ! Car, à force de constat de résultats plus ou moins décevants, il faut bien l’avouer que les artisans proposés n’ont pas toujours les qualités qu’ils prétendent posséder, pour cette raison le mieux à faire est de suivre quelques trucs et astuces qui ne trompent pas et qui ont fait leurs preuves. Si les artisans en électricité foisonnent sur la Toile, choisir le « bon » électricien Paris n’est pas si facile que ça. Essayez aussi d’insérer dans votre recherche le mot « bon », vous allez voir que ce qualificatif changera les résultats affichés par Google !

Comme nous ne saurons jamais quand un problème d’électricité pourra survenir (et il ne prévient toujours pas !), il vaudra mieux garder les coordonnées d’un bon prestataire en électricité, surtout ceux qui ont été prouvés pour leur efficacité et compétence sur le terrain. Si vous connaissez un qui soit la perle rare dans le domaine, n’hésitez pas à le partager à vos amis sur les réseaux sociaux, ce sera une bonne action de votre part !

Les qualités d’un électricien qualifié

Une fois que vous avez ciblé un qui vous semble honnête et parfaitement qualifié pour vos travaux, vous aurez toujours le temps de constater de son professionnalisme une fois au travail. Il y a des signes qui ne trompent pas et qui sont évidents dès le premier coup d’œil.

  • C’est un électricien recommandé

Dans le cas où vous avez un besoin urgent d’un électricien, demandez à vos amis des réseaux sociaux, aux cercles de connaissance, parents, proches, etc., le téléphone d’un électricien confirmé auquel ils ont déjà fait appel. La plupart des cas, l’ouvrier électricien Paris recommandé est toujours le bon prestataire, mais il doit le prouver dès le premier contact téléphonique.

  • Un professionnel à l’écoute

Le bon électricien est une personne toujours à l’écoute de problèmes qui peuvent survenir au téléphone, surtout avec les clients en détresse. Il ne profitera pas de la situation de faiblesse relative où se trouvent ses clients en surfacturant ses prestations, au téléphone il vous prodiguera des conseils pour minimiser les dégâts qui pourront survenir en attendant son arrivée sur place.

  • Il présente un devis obligatoire gratuit

Après les constatations et diagnostics divers concernant les travaux à effectuer, le professionnel averti est capable de fournir un devis détaillé gratuit du coût de son intervention. Il devra présenter les qualifications et titres qu’il a en sa possession.

  • Il a une assurance de garantie décennale

Une preuve de son sérieux : les travaux qu’il entreprend ou exécute sont assurés par une garantie décennale, c’est-à-dire qu’il assure leurs pérennités pendant 10 ans ! C’est un gage de son professionnalisme.

  • Les délais sont bien respectés

Tous les travaux et délais définis dans le devis seront finis dans le temps imparti et dans les normes imposées. Tout achat de nouveaux matériels s’accompagne toujours d’une facture en règle et les matériels défectueux restitués aux clients pour tout usage ultérieur.

Avec ces quelques astuces, vous aurez le bon électricien et retenez bien son numéro, il pourra toujours servir quelqu’un !

rendre-sa-maison-chaleureuse

Installer un chauffage pour être dans le confort

Rendre sa maison chaleureuse

L’on sait très bien qu’avec le réchauffement climatique, aussi bien l’hiver que l’été atteignent des températures invivables. Le système d’isolation, les murs extérieurs et intérieurs ne suffisent pas à nous réchauffer convenablement sauf si l’on vit dans une maison passive. L’on se trouve donc dans l’obligation d’adopter un système de chauffage adéquat. Voici donc une liste de système de chauffage qui est très facile à installer par un chauffagiste Paris.

Un large panel de chauffage, domaine de compétence d’un chauffagiste à Paris

Les procédés de chauffage sont nombreux et un chauffagiste Paris se doit de suivre le cours d’évolution des technologies. Dans le chauffage à bois est apparu les chaudières à bois. L’on ne trouve plus ce procédé, car il nécessite un entretien régulier sans compter que la chaleur dégagée est polluante. L’on distingue également la cheminée à foyer fermée qui atteint 80% en matière de rendement. Le chauffage à gaz quant à lui est particulièrement choyé par les Français de par sa simplicité, son prix abordable, son confort et sa propreté. Le prix du chauffage à gaz est beaucoup plus rentable par rapport au chauffage électrique. Il y a différents types de chaudières à gaz à savoir la chaudière haut rendement avec 85% d’efficacité, la chaudière basse température avec 92% d’efficacité et la chaudière à condensation avec 107% d’efficacité. En ce temps où la question écologique est au cœur des préoccupations, le chauffage solaire répond à la perfection aux attentes des défenseurs de l’environnement. Pour réchauffer la maison, produire l’eau chaude ou encore réchauffer la piscine, il faudra remplir des capteurs sur les 25% de la surface  habitable. Hors mis l’installation du système, le coût de consommation est nul car l’énergie solaire est totalement renouvelable. Par contre, il faudra prévoir un système de chauffage « secours » pour les jours pas trop ensoleillés.

L’on distingue aussi le chauffage géothermique. Ce procédé récupère la chaleur de la terre et la redistribue dans l’ensemble de la maison. Le chauffage géothermique avec capteur vertical requiert un forage de plus ou moins 100 mètres sous la maison pour pouvoir installer le réseau de tuyaux. Le réseau de tuyau du chauffage géothermique à capteur horizontal est donc placé horizontalement et ne requiert qu’un mètre dans le sol. Cette deuxième option est faite pour les grands terrains et qui n’a pas été destiné pour être planté par des arbres. Le chauffage électrique est sans doute le système de chauffage le plus prisé grâce à sa praticité et son économie. Le radiateur électrique se trouve être parmi la liste.

Conseils pour diminuer sa consommation en énergie

Dans une famille, le chauffage des locaux est le leader quand il s’agit de consommation en énergie. En effet, il atteint les 40% d’énergie dépensée contre 21% pour le chauffage de l’eau, 22% pour les électroménagers, 3% en éclairage, 1% en climatisation et 13% pour les autres appareils. Afin de diminuer au maximum cette dépense en énergie, il faudra adopter des gestes simples, mais efficaces au quotidien. Ces petites astuces se limitent surtout à de bonnes habitudes comme le fait de toujours fermer les fenêtres et les volets quand l’on n’est pas à la maison. En effet, une bonne isolation permet de garder la chaleur à l’intérieur, surtout lorsqu’il fait froid dehors, car les murs intérieurs ne se refroidissent pas dans ce cas-là. Surveiller les radiateurs est aussi un bon réflexe. Gardez la température à 19°C dans les pièces et 16°C dans les chambres. Préférez 19°C au lieu de 20°C pour économiser 7% d’énergie. Le plus important est de baisser au minimum le chauffage quand vous savez que vous serez absent pour longtemps.

guide-des-petites-reparations-de-plomberie-a-realiser-soi-meme

Guide des petites réparations de plomberie à réaliser soi-même

Certains types de travaux de réparation ne nécessitent pas l’assistance d’un plombier.Au travers de méthodes simples, apprenez les bonnes pratiques de plomberie. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand il vous faudra remplacer des petits équipements par vous-même.

Le compteur est un excellent moyen de localiser une fuite de canalisation

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous constatez que votre facture d’eau grimpe sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part.

On ne passe pas par 36 chemins pour détecter d’où une fuite provient. Il faut couper directement le compteur et patienter douze à vingt quatre heures au minimum. C’est la première démarche à adopter.

Le compteur une fois coupé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la remise en marche. Rapprochez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître exactement la quantité d’eau perdue :

  • Freinez l’eau du robinet niché en aval du compteur. Patientez au moins douze à vingt quatre h.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, relevez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, décalitres et litres à droite de la virgule. A bout de douze à vongt quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo ; notez ce qu’affiche le compteur après l’avoir remis en route. Faites écouler de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas le compteur de vue ! Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Coupez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système plomberie . Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par 12 ou par vingt quatre selon la durée de coupure.
  • La fuite est maintenant identifiée , le débit et le volume de fuite d’eau sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’ inspecter la totalité de vos installations pour combler la fuite de canalisation d’eau .

guide-de-plomberie-a-realiser-soi-meme

Conseils indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Un problème de fuite signifie forcément défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau

  • obturation de fuite sur tuyauterie en cuivre :

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont très efficaces pour réparer un tuyau en Cu fuyant .

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux : Comment procéder ?

Si votre raccord manifeste un problème de fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Colmater une fuite d’eau sur tuyau en cuivre à l’aide d’un mastic :

Première étape : polir la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un torchon bien propre et puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour réussir votre polissage , choisissez une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela terminé , vous obtiendrez ensuite un boulet de teinte harmonieux et collant . Le mastic une fois prêt, vous pouvez l’appliquer sur la conduite. Avec vos doigts, aplanissez le produit sur la surface fuyante que vous avez préalablement décapée . Fais en sortes que ça tienne . Patientez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Résoudre un problème de fuite sur tuyau Cu en vous servant d’un ruban adhésif spécial :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’ un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation du ruban autoamalgamant à appliquer sur la conduite.

les bonnes solutions pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

  • Quand la fuite provient de votre bague en PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserez-la tout simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, repositionnez votre joint ou remplacez-le.

Fuite d’eau : quelle solution de bouchage pour son tuyau en cuivre ?

Une fuite n’est pas aussi facile à détecter qu’elle paraisse . Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de tuyaux , défaut de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de fuite doit correspondre la solution appropriée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra assembler un nouveau raccord pour le cas d’une importante fuite .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de 2 éléments dissociables : durcisseur et adhésif. Pour réparer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau cuivre après l’avoir préalablement poli .

  • Bande autoamalgamante adhésive antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite de tuyauterie ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

Tuyau en PVC : que faire en cas de fuite

  1. Fermez votre compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée de votre tuyauterie. Arrêtez le compteur !

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un feutre pour marquer la partie abîmée puis enlevez-la

Indiquez la découpe de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau PVC. Sectionnez- la à l’aide d’ une scie égoïne, d’une scie à métaux ou d’une scie à guichet.

  1. Le reste des segments doit être limé :

Préférez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur traditionnel !

  1. Décrassez les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout bien propre ensuite, trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; de même pour les extrémités restantes de la conduite sur trois à 5 cm .

  1. Le déglaçage des zones de contact est primordial ; ça se déroule maintenant !

Pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il vous faudra le faire.

  1. Et maintenant…opérez le dimensionnement des portions de tuyau à remplacer

Calibrez la partie à remplacer ; soustrayez 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois prêt, il vous faudra le scinder :

Préparez le nouveau tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur à découper en utilisant un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par morceler le nouveau tube . Une fois cela accompli, polissez- en l’extrémité .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau segment à votre tuyauterie, vous devez écarter légèrement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être dénouées pour l’extraire du mur.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie reliée en collant des surfaces de contacts :

Procédez de 2 façons :

– encoller sur les surfaces déglacées dans les manchons.
– Encoller les surfaces de contacts à l’extrémité de votre tube et des segments de la conduite d’origine.

  1. Les manchons doivent être reliés au tube :

Vous avez réussi à introduire les manchons aux extrémités de votre tube neuf ? Maintenant il vous faudra vous approprier du tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

D’abord veillez à ce que le robinet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé ; tirez la chasse d’eau !

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour démonter une ancienne chasse d’eau pressoir, détachez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. Il est temps pour vous d’enlever l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

Les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté retirez le réservoir et posez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’ une clé spéciale pour ce faire.

  1. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

Astiquez la céramique puis, réinstallez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. installez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. Restitution robinet/flotteur : l’avant-dernière étape de l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, insérez le pas de vis dans le trou correspondant . Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Posez la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

 Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis débranchez votre chauffe-eau

Pour sécuriser votre opération de détartrage de chauffe-eau électrique, la première chose à faire consiste à désactiver son dinsjoncteur. Retirez également le fusible une fois cela effectué .

  1. Le chauffe-eau électrique une fois désactivé et débranché : il est prêt à être purgé

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite tandis qu’elle est vitale concernant un chauffe-eau thermoplongée. Il vous faudra en effet purifier la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, enlevez la résistance !

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau ? Félicitations ! Place maintenant au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Chauffe-eau : Pour garantir un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Pour nettoyer la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. A la toute dernière étape , pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, remettez le chauffe-eau électrique en marche

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre dispositif de chauffage.

comment-resoudre-les-problemes-de-fuite-canalisation-et-chauffage

Comment résoudre les problèmes de fuite, canalisation et chauffage sans faire intervenir un plombier ?

Le plombier intervient toujours en temps nécessaire, mais cette intervention peut-être facultative dans certaines circonstances. Découvrez quelques conseils utiles pour apprendre les différentes façons de déceler une fuite au niveau de tuyauterie. Les renseignements utiles au sujet de l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi accessibles sur le blog.

Le compteur est un excellent moyen de repérer une fuite d’eau

Une hausse anormale de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Pour identifier d’où provient une fuite, commencez par couper le compteur pendant au moins douze à vingt quatre heures.

Prenez votre stylo et bloc note commencez par noter ce qu’affiche le compteur au moment de la coupure, et aussi au moment de sa remise en marche. L’écart d’entre les deux chiffres vous révèlera précisément la perte d’eau :

  • Opérer l’identification d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit d’arrêter provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche après12 à vingt quatre heures.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en m3 . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hectolitres, dal et l alignées à droite de la virgule. Quand les douze à vingt quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur et notez les indications pour pouvoir connaitre votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Après avoir laissé votre compteur d’eau inactif pendant au moins 12 à 24 h, remettez-le en marche , notez ce qu’il affiche. Le robinet doit être ouvert en même temps pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de surveiller votre compteur d’eau . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Arrêtez le compteur une fois de plus pour noter le résultat final. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Le débit réel de fuite de tuyauterie peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

 Comment réparer une fuite d’eau

Un problème de fuite de canalisation plomberie vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en état de défectuosité .

fuite-tuyau-eau

  • Quand le problème de fuite provient d’une tuyauterie en Cu :

Les deux meilleures solutions de réparer un tuyau fuyant en Cu consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Si la fuite provient d’un raccord :

Si votre raccord manifeste un problème de fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Votre tuyau en cuivre libère de l’eau : Colmatez- le avec du mastic

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans astiquer la conduite. Prenez un chiffon et commencez par essuyer la zone fuyante et puis, laquez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Découpez le mastic en premier et malaxez- le. Répétez le procédé jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et collant . Maintenant vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante pour la boucher . La conduite fuyante a été bien polie . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Laissez sécher le temps qu’il faut .

  • Opérer un calfeutrage de fuite sur tuyauterie en cuivre : c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif autoamalgamant

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez le tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le torchon permet un nettoyage efficace. Séchez-le à l’aide d’ un sèche cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée directement sur la conduite.

les bonnes pratiques pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’ une bague en PVC :

– La remplacer quand elle est défectueuse.
– La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
– songer à remplacer ou à replacer le joint.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de bouchage s’adapte à sa tuyauterie en cuivre pour réparer une fuite d’eau

Repérer d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît dans la majorité des circonstances. Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de tuyaux , défaut de conception , mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de tuyauterie. Un problème de fuite mineur comme un simple suintement peut être pallié simplement par l’usage d’un mastic antifuite bi-composant et d’un ruban antifuite adhésif autoamalgamant. une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers l’assemblage d’un nouveau raccord .

  • Mastic antifuite :

Comprenant deux composants séparés : adhésif et durcisseur , le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban adhésif antifuite :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone fuyante à colmater.

tuyauterie en PVC : que faire en cas de fuite

  1. Fermez l’eau :

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse du tuyau . Fermez le compteur !

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un feutre pour marquer la partie abîmée et découpez-la

En utilisant votre marqueur , commencez par tracer , de part et d’autre, les zones à couper de la partie endommagée du tuyau en PVC.

  1. Les éléments résiduels doivent être entièrement polis

Le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau est plus efficace qu’un simple ébavureur traditionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Délardez les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq cm .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des zones de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle , il vous faudra le faire.

  1. Les segments de tuyau à remplacer une fois regroupés : Calibrez-les !

Avant de retirer la partie abimée jaugez- la d’abord . Retirez donc 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois prêt, il va falloir le scinder :

Préparez le tube de remplacement, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur des zones de découpe en vous aidant d’un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par tronçonner votre tube . Après avoir terminé cela, décapez- en l’extrémité .

  1. Il vous faudra maintenant les joindre :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être défaites pour l’enlever du mur.

  1. Pensez également à encoller les zones de contact :

Pour encoller les zones de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, soit par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être connecté aux manchons :

Les manchons une fois insérés aux extrémités du tube de rechange, saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Conseils pratiques pour changer le mécanisme de chasse d’eau

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre vieille chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démonter une chasse d’eau c’est facile ! : commencez par détacher le couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour désinstaller une vieille chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au système de vidage.

  1. Pensez maintenant à ôter l’ ancienne chasse d’eau :

Prenez une clé plate ou clef à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui joint le robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de quatre vingt dix degrés dans le sens opposé à l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour pouvoir retirer l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Faites en sortes que le joint soit parfaitement écarté du réservoir des toilettes pour installer votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé retirez le réservoir et placez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. Rétablissez le réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Montez le nouveau joint mousse à son tour ; insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. La restitution robinet/flotteur est nécessaire pour réussir la pose de votre nouvelle chasse d’eau

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : 5 bonnes démarches quand il est temps de s’y mettre

  1. Pour nettoyer votre chauffe-eau : d’abord il vous faudra commencer par le mettre totalement hors tension

Commencez par désactiver le disjoncteur principal avant d’opérer le nettoyage d’un chauffe-eau .

  1. Vidangez le chauffe-eau électrique en toute sécurité après l’avoir préalablement débranché

Faire une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être complètement vidangée.

  1. N’oubliez pas de retirer la résistance de votre chauffe-eau après l’avoir purgé

Après avoir vidangé le chauffe-eau , désinstallez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la retirer totalement.

  1. Bravo ! vous avez récupéré la résistance, aseptisez- la maintenant
  1. Le nettoyage une fois terminé , pensez à rétablir la platine et puis, remettez votre chauffe-eau électrique en marche

Il suffit de réinstaller la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.